Loading

Derniers articles parus : Cours de langues | Village des Associations | Journée à Mers les Bains, Le Tréport et Eu, du 29 septembre au 1er octobre 2017 | Un tel succès, ça s'arrose ! Journée de l'eau | Voies Unies no42 | 50 ans de jumelage entre Barsinghausen et Mont-Saint-Aignan, 19 au 29 mai 2017 | 50ème anniversaire du jumelage entre Barsinghausen et Mont-Saint-Aignan, Ascension 2017 | Visite de collégiens allemands | Week-end à Edenbridge et visite du Village historique de Penshurst | Cinéma allemand : film Almanya | Quiz International | Week-end randonnée pédestre avec nos amis d'Edenbridge | Soirée cinéma africain : film Djanta | Goûter International |

Jumelage entre Mont-Saint-Aignan et Edenbridge

Actualités de la Commission anglaise

Actualité en cours et à venir

Journée à Mers les Bains, Le Tréport et Eu, du 29 septembre au 1er octobre 2017

Le Tréport Cette année, il a été proposé à nos amis d'Edenbridge de se rendre successivement à Mers les Bains, station balnéaire réputée entre autres pour ses façades Art-Déco, puis au Tréport d’où nous dominerons le site, et ensuite à Eu où nous visiterons le Château sur les traces de la Reine Victoria qui y séjourna deux fois. Château d'Eu

Le programme est le suivant :

  • Vendredi 29 septembre : vers 18h, accueil de nos amis à 18h au 47 rue des Chasses à Mont-Saint-Aignan et dîner dans les familles.
  • Samedi 30 septembre : rendez-vous à 8h sur le parking de la piscine. Départ pour Mers les Bains. Prévoir votre pique-nique et celui de vos hôtes. Vers 10h, arrivée à Mers les Bains. Balade sur le front de mer et découverte de maisons caractéristiques. A 11h30 départ vers Le Tréport pour atteindre le sommet de la falaise à bord du funiculaire. Pique-nique avec vue sur la mer. A 13h30, départ vers Eu où nous visiterons d’abord le Château, puis les amateurs de temps libre pourront flâner à Eu et découvrir d’autres curiosités cachées. Retour à Mont-Saint-Aignan vers 18h30.
    Dîner : La Commission vous invite à vous organiser entre 2-3 hôtes accueillants en vue d’un dîner commun.
  • Dimanche 1er octobre : matinée libre, un brunch sera offert à nos amis anglais en fin de matinée. Départ prévu vers 13h30.

Si vous souhaitez participer à cet évènement, et ce même si vous ne pouvez pas accueillir un ami anglais, découpez et remplissez ce document et renvoyez le avant le 30 août 2017 avec votre chèque à l’ordre de Mont-Saint-Aignan International couvrant votre participation et votre cotisation 2017-2018, à :
Marie-Line MADEC-ARRIGNON, 47 rue des Chasses, 76130 MONT-SAINT-AIGNAN

Pour tous renseignements :
Mail madec-arrignon@wanadoo.fr
Téléphone 02 35 59 88 56 ou 06 84 19 13 47

Derniers événements

Week-end à Edenbridge et visite du Village historique de Penshurst, du 12 au 14 mai 2017

Voir l'album photo

Voir la vidéo du groupe Marlings Morris réalisée par Jean PECASTAING

Avec nous ont voyagé des Jeannettes (8-11 ans) et deux Caravelles (16 ans), ces jeunes filles ont mis une formidable ambiance et n’ont jamais oublié de citer notre chauffeur de car Didier.
Avec leurs amies Brownies encadrées par Terry Scanes, elles ont vécu une journée d'échange en forêt et dans Edenbridge, et ont dévalisé le Charity Shop local en peluches et cadeaux pour leur famille. Après la messe le dimanche, elles ont dessiné la chambre qu'elles aimeraient avoir au paradis.

Et pendant ce temps...

Notre ballade à Penshurst a commencé avec la visite guidée de l’église Saint John the Baptist. Cette église anglicane se situe dans le parc du château de Penshurst Place, elle appartient au diocèse de Rochester, son édification date de 1115. Dans le cimetière comprenant des tombes de 800 ans, une table en pierre (table des offrandes ou dole table) était utilisée pour donner de l’argent, de la nourriture ou des vêtements aux plus démunis du village, jusqu'en 1859 où cette pratique a été remplacée par un autre système.
Dans l'église se trouve un vitrail montrant une allusion à l'église Notre-Dame de la Miséricorde de Mont-Saint-Aignan, ainsi que la rencontre entre Saint Thomas Becket et Wilhemus, auteur de la biographie du saint homme.
Ce n'est d'ailleurs pas le seul lien avec Mont-Saint-Aignan : un jour, un jardinier de Penhurst, Boris Clarke, en pèlerinage à Cantorbury, reçut une vision lui commandant de fabriquer une croix pour Mont-Saint-Aignan. Cette croix fut offerte en 1971.

Notre visite se continue à Penshurst Place et ses jardins. La famille Sidney est propriétaire du château depuis 1552, et nous voyons partout les armoiries de la famille : le porc-épic, le griffon et l'ours. Les deux fils d’Henry IV l’habitèrent et Henry VIII en fit son pavillon de chasse. Quelque temps possession de Sir Ralph Fane, il sera finalement donné par Edward VI à son fidèle intendant et tuteur Sir William Sidney.
Le mobilier, la vaisselle, les armes et armures sont à la mesure de Penshurst Place, ils sont remarquables et retracent les différentes époques du château. Parmi les objets, nous pouvons admirer la harpe du premier roi d'Irlande, ou bien dans la chambre des pages, le tabouret bleu sur lequel la Reine Victoria a été proclamée Impératrice des Indes. Dans la salle des portaits se trouvent des photos de films tournés sur place.
Les jardins sont magnifiques, entre autres Rose Garden et Union Flag Garden.
Nous déjeunons sur l’herbe avec nos amis Anglais.
Un petit détour par le musée des jouets (Toy Museum), pour admirer les jouets anciens ayant appartenu aux enfants de la famille Sidney.

Le soir nous partageons un délicieux dîner en commun et participons à une loterie (raffle) où les lots ont fait quelques heureux.

Dimanche matin, après quelques achats au supermarché Waitrose, nous avons rendez-vous à Rickards Hall où nous dégustons les gâteaux préparés par nos hôtes et assistons à un spectacle de danses traditionnelles du groupe Marlings Morris. Ces danses du Nord-Ouest de l’Angleterre se font en sabots avec des grelots. Ces sabots sont faits sur mesure.

Il est temps de remercier nos amis, de se dire au revoir et de reprendre la route pour Mont-Saint-Aignan.

Week-end de randonnée pédestre, du 31 mars au 2 avril 2017

Cette année, c'était au tour de nos amis britanniques de venir découvrir avec nous les chemins normands.

La randonnée s'est déroulée à partir de l'église de Saint-Pierre de Varengeville, en passant derrière le château, les broches, l'église Saint-Gilles, les Vieux avec son vélo-rail, Le Paulu, Villers, Candos.

Après une petite pause au restaurant la P'tite fringale, nous sommes descendus par un chemin forestier vers la Seine.

Ceux qui n'étaient pas trop fatigués sont allés visiter l'exposition Vervisch au château de Saint-Pierre de Varengeville (voir sur ce site : http://www.matmutpourlesarts.fr/expositions/vervisch.aspx).

A la fin de la journée, nous nous sommes tous retrouvés autour du quiz international.

Si vous voulez voir le trajet de la randonnée, cliquez sur ces liens :
Trajet du matin
Trajet de l'après-midi

Edenbridge Bonfire Parade, le 5 novembre 2016

Voir les sites officiels :
http://www.edenbridgebonfire.co.uk/
https://www.facebook.com/EdenbridgeBonfire/

Comme tous les ans, Edenbridge a célébré la nuit de Guy Fawkes ou Bonfire Night. Ceci commémore l'échec du complot d’un groupe de catholiques sous la direction de Guy Fawkes visant à faire exploser, le 5 novembre 1605, lors de la présence du roi protestant Jacques Ier, le Parlement de Westminster, avec trente-six barils de poudre.

Pour cette fête est organisée la Bonfire Parade, un carnaval déguisé avec de chars construits par les écoles, les administrations et les associations. La tendance du moment était, semble-t-il, portée sur les monstres.

A la fin de la soirée, on organise des feux d'artifices, et une effigie représentant un personnage est érigée au-dessus des bûchers. Cette année le choix s'est porté sur Donald Trump, et l'événement a été repris dans le monde entier. Ci-dessous le lien vers une publication de France TV Info.

http://www.francetvinfo.fr/monde/usa/presidentielle/donald-trump/presidentielle-americaine-donald-trump-sur-le-bucher-au-royaume-uni_1906211.html
Actualités; Monde; Etats Unis d'Amérique; Présidentielle américaine; Donald Trump; Présidentielle américaine : Donald Trump sur le bûcher au Royaume-Uni

Joint Committee Meeting à Mont-Saint-Aignan, 15 octobre 2016

Suite à notre Joint Committee Meeting annuel, nous avons mis au point avec nos amis anglais le programme de l'année 2015/2016 :

  • 30 mars-2 avril 2017 : week-end de randonnée en Normandie
  • 12-14 mai 2017 : visite à Edenbridge, Penshurst Place
  • 29 septembre-1er octobre 2017 : visite de Eu, Mers, le Tréport
  • Juillet 2017 : ballade an "Narrow boat" en Angleterre (à préciser ; voir ici : http://www.waterwaysholidays.com/central_england.htm)

A la fin de la réunion, nous avons partagé un moment convivial au restaurant Otrechoze de l'ASRUC, puis nous sommes allés nous promener le long des quais de Rouen.

Visite de l'Historic Dockyard de Chatham, du 23 au 25 septembre 2016

Voir l'album photo

Cette année nous sommes 23 personnes réparties dans 5 voitures à partir pour Edenbridge.

Au programme de samedi, la visite de Chatham Historic Dockyard.
Chatham se situe sur la voie romaine de Watling Street qui menait à la capitale, Londres.
A l'origine Chatham n'était qu'un village, au XVIème siècle la Couronne d'Angleterre décide d'y faire construire ses vaisseaux de guerre. En 1568 la Reine Elisabeth élève officiellement Chatham au rang d'Arsenal Royal.
De ce chantier naval sortiront quelques 400 navires pour la Marine Nationale.

Nous commençons par visiter le sous-marin « HMS Submarine Ocelot ».
C'est le dernier navire de guerre construit par le Chantier Naval, il était propulsé par un moteur électro-diesel, il a été opérationnel de 1962 jusqu'en 1991, il a notamment servi pendant la Guerre Froide. Nous nous glissons à travers des passages circulaires relativement étroits, pour passer d'un espace à l'autre. Les couchettes surprennent par leur petite taille.

Dans la cale sèche suivante nous montons à bord du « HMS Cavalier ». Il s'agit d'un navire qui servit pendant la deuxième Guerre Mondiale. Il tient à Chatham, de lieu de commémoration des 142 Destroyers perdus par la Grande Bretagne et rend hommage aux 11 000 hommes morts en mer pendant la guerre. Construit en 1944, il sera en service jusqu'en 1972.

« HMS Gannet » est le troisième bâtiment de guerre que nous visitons. C'est un sloop (Corvette) du XIXème siècle, construit en 1878, il patrouillait sur les océans du monde. Il était propulsé par des moteurs à vapeur et équipé de voiles.

Notre balade historique de la Marine Royale se continue par la visite très intéressante de « The Victorian Ropery ». Dans ce bâtiment on fabrique des cordages depuis 1618. La vue dans l'atelier de fabrication est impressionnante, il mesure 346 mètres de long. Après la visite guidée, les cordages n'ont plus de secrets pour nous.

Nous pique-niquons sur le site historique, un moment convivial pour échanger nos impressions entre nous et avec nos amis Anglais.

Après nous être restaurés nous reprenons notre visite dans un espace appelé « Big Space », construite en 1838 cette cale était un bâtiment industriel.
Aujourd'hui il abrite une collection de véhicules de la dernière guerre. Un peu plus loin nous pouvons voir une collection de 17 canots de sauvetage du RNLI (Royal National Lifeboat Institution). A bord prenaient place des bénévoles qui portaient secours aux bateaux en détresse, ces personnes courageuses prenaient les plus grands risques sur des mers déchaînées.

Nous finissons notre visite par une magnifique collection de bateaux anciens modèles réduits et une exposition de photos sur le thème de l'Arctique.

Nous regagnons Edenbridge. Le soir venu, nos amis nous convient à un chaleureux dîner. La tombola organisée pour l'occasion est un agréable moment partagé et apprécié de tous.

Dimanche matin, nous partageons de délicieuses pâtisseries avant de nous dire au revoir.

Philippe LEVET

Randonnée à vélo sur le long des canaux de la Bretagne, du 19 au 24 juin 2016

19 juin 2016 : après Paris-Londres à vélo en 2014-2015, 7 cyclistes d’Edenbridge District Twinning Association ont rejoint 6 cyclistes de Mont-Saint-Aignan International pour effectuer un périple de 5 jours à vélo le long des canaux de Bretagne, accompagnés d’une voiture chargée de la logistique. Après un rapide pique-nique au point de départ à Dinard, ils ont enfourché leur bicyclette pour rallier Le Quiou en suivant une ancienne voie de chemin de fer jusqu’à Dinan, s’accordant une heure de pause pour visiter la vieille ville, puis ils ont continué jusqu’au centre d’accueil du Quiou en longeant le canal de l’Ille à la Rance.

Cliquez sur les miniatures pour les voir en grand.


Franchissement du canal

20 juin : ils ont poursuivi leur route le long du canal jusqu’à Rennes, malheureusement accompagnés par la pluie tout au long des 71 kms de l’étape. Certains ont préféré aller jusqu’à l’entrée de Rennes pour manger à l’abri, tandis que d’autres se sont réfugiés dans les sanitaires d’une halte fluviale pour se restaurer rapidement. Ils ont quand même pris le temps d’admirer au passage les jolies écluses très fleuries. La pluie s’étant arrêtée en fin de journée, ils ont pu tranquillement aller dîner en ville, visitant Rennes « by night » pour revenir dormir à l’auberge de jeunesse.


Le long du canal vers Rennes

21 juin : au réveil le temps était très gris et les vêtements n’avaient pu complètement sécher malgré le passage au sèche-linge. Aussi d’un commun accord, ont-ils décidé de se promener dans Rennes en début de matinée, puis de rallier Redon avec les vélos sur les voitures.
Là-bas la météo était meilleure et l’après-midi fut improvisée une randonnée de 35 kms le long du Canal de Nantes à Brest en direction de Brest. La soirée fut fort animée dans les rues de Redon où se déroulait la fête de la musique. Ils ont pu contempler les danses bretonnes et écouter les chants de marins jusqu’à une heure avancée de la nuit.


Canal de Nantes à Rennes, pause

Halte à l'écluse

22 juin : ils étaient toujours tous les 13 pour cette étape de 72 kms le long du canal de Nantes à Brest. Après une matinée bien agréable et très bucolique où se sont succédé les écluses, le pique-nique fut abrégé par la survenue d’un orage et c’est à nouveau sous la pluie qu’ils sont arrivés à Nort-sur-Erdre. Pour se réconforter un délicieux dîner fut servi au restaurant « le Bretagne ».


Départ de Redon

Dîner au Bretagne

Maison éclusière

23 juin : dernière étape du périple, 40kms enfin sous le soleil permanent pour rallier Nantes où ils sont arrivés en fin d’après-midi. Il a fait très chaud et après avoir dîné dans une crêperie ils se sont tous régalés de glaces en parcourant les rues de Nantes où ils ont pu rencontrer enfin Anne de Bretagne.


Crevaison

Crevaison... again !

Le groupe féminin à Nantes

L'équipe masculine à Nantes

Dégustation de glaces

Miroir d'eau à Nantes

24 juin : réveil « brutal » avec le résultat du Brexit. Mais cela ne nous a pas empêché de visiter Nantes soit à vélo, soit en voiture avant de regagner Mont-Saint-Aignan en fin d’après-midi et de faire un banquet tous les 14 pour clore cette joyeuse semaine émaillée de nombreuses crevaisons et de quelques erreurs de « navigation » sur le parcours mais où chacun a su garder sa bonne humeur.

Le français et l’anglais ont été parfois « mixés » pour favoriser la compréhension. Une belle semaine d’entraide et d’amitié. Certains envisagent déjà une nouvelle aventure en Angleterre…..

Marie-Line ARRIGNON

Photos de Marie-Line et Barbara

100ème anniversaire de la bataille de la Somme, du 3 au 5 juin 2016

Voir l'album photo

Samedi 4 juin 2016 : Beaumont le Hamel, Thiepval, Péronne

Nous avons visité le site de Beaumont le Hamel dans la Somme. Le Mémorial terre-neuvien rend hommage aux soldats de Terre-Neuve, morts durant la Grande Guerre.


Nous parcourons les vestiges des tranchées de la Grande Guerre, et avons visité les mémoriaux dédiés au souvenir de la 29ème Division britannique et la 51ème Division écossaise. Sur la butte du Caribou figurent les noms des 820 terre-neuviens qui ont donné leur vie pendant cette guerre. La visite se fait non sans émotions.

Nous partons en direction de Thiepval.
L’édifice du Mémorial de Thiepval est impressionnant par sa taille, il fut inauguré en 1932. Sur ses murs sont inscrits les noms de 72 000 soldats disparus dans les combats. La Bataille de la Somme fut la plus meurtrière avec 1 200 000 victimes (morts, disparus ou blessés) toutes armées confondues. En hommage aux disparus, Stuart McGREGOR, Président du Town Council d’Edenbridge, dépose une couronne de poppies et nous chantons In Flanders Fields. Un hommage particulier est fait à au moins 6 soldats Edenbridgiens clairement identifiés, dont les noms figurent sur le 11ème pilier du monument. Un soldat français de Mont-Saint-Aignan a été tué le même jour, mais sur la partie française du même front de la Somme (Henri Gaston Houllemare - voir à la fin de cet article).
Près du Mémorial franco-britannique, dans l’Historial, nous pouvons voir des photos, lire des textes et voir des films consacrés à la Bataille de la Somme qui dura du 1er juillet au 18 novembre 1916.

Nous nous rendons sur le site de La Boisselle. Le trou de mine de la Boisselle (Lochnagar Crater), est un haut lieu du souvenir de la Bataille de la Somme. Après avoir creusé un tunnel en direction des lignes allemandes, les soldats gallois du 9ème Cheshires ont procédé à l’explosion de 27 tonnes d’explosifs. La mise à feu qui a eu lieu le 1er juillet à 7h28, soit deux minutes avant le début de l’offensive franco-britannique de la bataille de la Somme, produisit un trou, qui aujourd’hui mesure 90 mètres de diamètre et environ 22 mètres de profondeur.

Direction le Musée de la Grande Guerre à Péronne. Cet Historial présente tous les moments qui font l’Histoire de la Grande Guerre. Dans le musée, sont exposés quelques 70 000 objets civils et militaires, des œuvres d’art et de nombreux documents originaux. Une cinquantaine de gravures de la série Der Krieg d’Otto Dix sont présentées au public. Des uniformes des armées française, britannique et allemande sont exposés et un film est proposé aux visiteurs.

Cette journée pleine d’émotion, fut aussi un intéressant cours de notre Histoire. Le soir venu, nous partageons avec nos amis anglais une délicieuse paëlla.

Dimanche 5 juin 2016 : cimetière Saint-Sever

Nous nous rendons au cimetière Saint-Sever de Rouen situé sur la commune du Petit-Quevilly. Notre ami Président du Town Council d’Edenbridge, Stuart McGREGOR, dépose une couronne de poppies en présence de Bernard DONNAY, président de la section des Anciens Combattants de Mont-Saint-Aignan, de son épouse, et de Robert HAZARD, président de la section du Souvenir Français de Mont-Saint-Aignan. Nous rendons hommage aux 11 000 personnes qui reposent dans le cimetière militaire de Saint-Sever, avec une pensée particulière pour deux soldats originaires d’Edenbridge.

Nous partageons notre traditionnel brunch avec nos amis. Après ce sympathique repas, c’est le moment des « au revoir ». Ce week-end fut un grand moment de devoir de mémoire, rempli d’émotion.

Pour ceux qui voudraient approfondir leurs connaissances sur la bataille de la Somme :

Philippe LEVET

Rugby à Mont-Saint-Aignan, 30 avril 2016

Ces 29 et 30 avril 2016 sont à marquer d'une croix blanche dans l'historique déjà bien garni des relations entre Edenbridge et Mont-Saint-Aignan. Qu'on en juge en effet : ce sont deux clubs de rugby anglais (l'Edenbridge Rugby Club : ERC et le Wymondham Rugby Club : WRC) qui sont venus affronter les vaillants joueurs et joueuses du RCMSA et de l'ASRUC. A tout seigneur tout honneur l'ERC a été reçu en Mairie le 29 au soir où Mme le Maire et Marie-Line ont vanté les liens qui unissent maintenant les deux clubs, Mont-Saint-Aignan International n'étant dans l'affaire qu'un simple facilitateur.

Samedi après-midi place au jeu, les filles relevant l'honneur des messieurs bien battus par leurs adversaires britanniques aidés certes par force boissons énergisantes. Mais l'essentiel était de jouer. Quant à la 3ème mi-temps, le rédacteur de ces lignes a tendance à penser qu'elle n'engendra pas la mélancolie.

Match Réserve RCMSA / Edenbridge RC

Mêlée

Supporters

La touche

Photo finale
ASRUC Féminines / Wynmondham RC

Mêlée

Photo finale
RCMSA 1ère / Wymondham RC

Prochains rounds : à la discrétion des clubs concernés.

Jean PECASTAING

RCMSA  Edenbridge RFC

Walking Week-end autour de Mark Beech, du 11 au 13 mars 2016

Voir l'album photo

Cette année nous avons découvert les environs d'Edenbridge dans la brume, ce qui donne cet aspect irréel à la nature. La marche avait lieu dans les champs, passant d'un champ au suivant en escaladant une barrière (stile), parfois en empruntant des chemins forestiers bordés de fleurs. Puis, alors que nous avons continué de marcher aux alentours de Marsh Green, le soleil s'est levé, révélant les paysages champêtres.

Après un repas convivial au pub The Kentish Horse, nous avons continué notre marche. Nous avons vu de vieilles maisons, comme la maison "de Hansel et Gretel", et aperçu des biches. A la fin de la marche le soleil donnait des reflets pastels dans le ciel.

Le soir, nous avons pratiqué les Barn Dances avec les membres du club de hockey, sous la direction du groupe Round House Folk. Une loterie a permis à quelques participants de repartir avec un joli lot !

Le prochain rendez-vous sera en France du 3 au 5 juin 2016, où nous visiterons le site de la Bataille de la Somme. En attendant nous remercions chaleureusement tous nos amis anglais qui nous ont accueillis et organisé ce formidable week-end !

Joint Committee Meeting, 7 novembre 2015

Notre Joint Committee Meeting annuel a eu lieu cette année à Edenbridge. Nous avons fait le point sur les activités passées et mis au point avec nos amis anglais le programme de l'année 2015/2016 :

  • 11-13 mars 2016 : week-end de randonnée autour de Markbeech, avec une soirée de Barn Dances (danses traditionnelles)
  • 3-5 juin 2016 : visite du site de la Bataille de la Somme
  • 23-25 septembre 2016 : visite de Chattam (voir https://fr.wikipedia.org/wiki/Chatham_(Kent))
  • Ballade à vélo près de la Loire ou bien le long des canaux en Bretagne (date non définie)

A la fin de la réunion, nous avons partagé un moment convivial au pub The Kentish Horse, et le soir nous sommes allés voir le feu d'artifice donné à Hever pour la Bonfire Night.

Un grand merci à nos amis anglais pour nous avoir accueillis.

Week-end à Rouen et à Villarceaux, du 25 au 27 septembre 2015

Voir l'album photo

Nos amis d'Edenbridge sont arrivés le vendredi soir, et ont donc pu aller voir le spectacle des illuminations de la cathédrale de Rouen avec les deux tableaux, les Vikings et les Jeanne.

Le samedi matin, sous le soleil, nous avons tous pris le car pour nous rendre à Chaussy au Domaine de Villarceaux. Après un pique-nique, nous avons commencé la visite du domaine. Nous avons vu les restes du château du XIVéme siècle, la ferme, les étangs, le jardin médiéval, l'escalier (vertugadin) menant au nouveau château datant du XIXème siècle, pour terminer avec la perspective monumentale et l'intérieur du château. Signalons les deux femmes qui ont profondément marqué l'histoire de ces lieux : Ninon de Lenclos et Françoise Scarron, future Madame de Maintenon.

Le soir même nous avons pris un repas tous ensemble à la Maison des Scouts.

Le dimanche matin, nous sommes allés visiter l'Historial Jeanne d'Arc à Rouen, dans l'ancien palais archi-épiscopal. Nous avons apprécié l'association d'un bâtiment ancien avec les technologies modernes, permettant de raconter de manière vivante le procès en révision de Jeanne d'Arc et sa réhabilitation. On découvre également l'utilisation de l'image de Jeanne d'Arc à travers les siècles.

Après le brunch traditionnel, nos amis sont retournés prendre leur ferry pour rentrer à Edenbridge.

Un grand merci à toutes les personnes qui ont rendu ce week-end possible.

Paris-Londres à vélo 2ème partie, du 18 au 21 juin 2015

Jeudi 18 juin 4 cyclistes de Mont-Saint-Aignan International ont embarqué sur le ferry à destination de Newhaven afin de réaliser la 2ème partie de l'avenue verte Paris-Londres (Paris-Dieppe ayant été effectué l'an passé).

Arrivés à Newhaven, 6 amis d'Edenbridge les attendaient accompagnés de 2 amies qui assureront la logistique pendant les 4 jours de la randonnée. Ils ont parcouru en fin d'après-midi 35 km dans la campagne anglaise ensoleillée pour atteindre leur hôtel. Un dîner copieux leur fut servi au pub à proximité dans une ambiance sympathique.

Le lendemain, après un breakfast typiquement anglais, ils ont repris la route dès 8h30, toujours sous le soleil, pour une longue journée de 58kms alternant les pistes sur les anciennes voies ferrées et l'ascension de collines successives. "Up and down" une grande partie de la journée, mais la campagne était si belle avec les magnifiques cottages, les rhododendrons bleus et les roses qu'ils en oubliaient leur fatigue. Ils ont fait un détour de 12 km pour aller dormir à Hever, près d'Edenbridge, et la soirée s'est déroulée dans un charmant pub dans la campagne.

Après une bonne nuit chez leurs amis, nos cyclistes, auquels s'était joint un cinquième Français arrivé tard la veille, sont revenus sur l'avenue verte, là où ils l'avaient quittée, poursuivant leur périple vers Londres sur les 52 km de pistes cyclables, de chemins de terre, ou de petites routes jusqu'à Redhill où ils furent logés pour la nuit.

Dimanche, la dernière étape de 45 km les conduisit au London Eye à Londres, en face de Westminster, au travers de la campagne, puis de la banlieue chic et du quartier south west de Londres. Après 4 jours à rouler à gauche et à prendre des ronds points, pédaler à côté des bus à double étage ne leur a posé aucun problème.

De retour à Edenbridge en voiture, les Français ont dégusté un traditionnel "fish and chips" et des fraises avant d'être raccompagnés au ferry de nuit.

Un beau souvenir pour tous. Ils réfléchissent déjà à un autre projet... sur un terrain plus plat !

Marie-Line ARRIGNON

Visite de Arundel Castle, du 5 au 7 juin 2015

Voir l'album photo

Arrivés à Edenbridge nos amis anglais sont là, comme à chacune de nos visites ils nous reçoivent avec de larges sourires.

Le lendemain matin nous partons pour Arundel, au programme la visite du château et des jardins. Le château d'Arundel est situé dans le West Sussex, l'édifice est impressionnant par sa taille, sa construction commence au XIème siècle sous le règne d'Edouard le Confesseur et sera achevé par Roger II de Montgommery, 1er comte de Shewsbury. Le château abrita les ducs de Norfolk, premiers pairs d'Angleterre, qui possèdent le titre de comte d'Arundel.

Le château subit de nombreux dégâts lors des batailles de la Première Révolution anglaise, il sera restauré aux XVIIIème et XIXème siècles.

Lors de notre visite nous découvrons une crypte victorienne, une collection d'armes, avec entre autres une épée de 3 mètres. Nous visitons la chapelle catholique, nous passons par deux salons, un du moyen-âge et un autre du 19ème siècle, les poutres des plafonds sont en chêne. Les vitraux des salons nous montrent la vie de la famille, nous pouvons admirer une tapisserie confectionnée à Paris.

La reine Victoria fut reçue au château et y dormit trois nuits. Pour sa venue, on changea les vitraux d'un des salons, on fit fabriquer du mobilier et on planta des chênes, ces aménagements prirent trois ans.

Nous passons par la chambre que la reine Victoria occupa durant son court séjour.

Aujourd'hui, le château est encore habité par la famille des ducs de Norfolk. On peut y voir des photos de la famille, tout au long de la visite.

Ensuite nous allons pique niquer dans les jardins du château d'Arundel. Plus qu'un jardin, c'est une suite de jardins magnifiques que nous découvrons : le jardin de roses, le jardin de fleurs blanches, le jardin du château, le potager, le jardin de fleurs sauvages, le jardin du Comte et les serres. Un étang médiéval était réservé à l'élevage des poissons. Nous voyons aussi des plantes tropicales et quelques surprenantes fontaines qui agrémentent les jardins. De là, nous apercevons la cathédrale catholique d'Arundel. Les ducs de Norfolk et comtes d'Arundel sont les représentants de l'église catholique en Angleterre.

Nous visitons aussi l'église du château.

Le temps passe, émmerveillés par la spendeur du château et des jardins, nous reprenons la route pour Edenbridge.

La soirée se passe dans les familles. Le lendemain, après une matinée libre, nous nous retrouvons pour le traditionnel brunch de départ. Ce moment plein de convivialité nous permet de discuter avec nos amis anglais et entre nous.

C'est l'heure du départ, comme à chaque fois les mains s'agitent des deux côtés, ce n'est qu'un au revoir.

Echange de joueurs de rugby adultes à Edenbridge, 25 avril 2015

Cette fois ce sont les joueurs de rugby adultes qui se sont affrontés : le Rugby Club de Mont-Saint-Aignan contre le Edenbridge Rugby Club.
Ce match s'est tenu à Edenbridge le 25 avril. Au début, les français ont mené à 17-0. Mais c'était sans compter l'envolée de nos amis britanniques. Finalement c'est Edenbridge qui a gagné, avec un score 28-22.

La rencontre s'est terminée gaiement le soir au clubhouse autour de quelques bières : la bière de Larkins Brewery de Chiddingstone, et celle de Normandie.

Nous disons bravo à tous les joueurs d'Edenbridge et de Mont-Saint-Aignan ­ qui prendront leur revanche bientôt au stade Boucicaut.

Walking Week-end autour de Clères, du 27 au 29 mars 2015

Cette année, c'est autour de Clères que nous avions prévu de marcher en compagnie de nos amis d'Edenbridge. Nous avons commencé sous une légère bruine, mais le ciel a eu la bonne idée de ne plus nous arroser pendant le reste de la marche. Nous avons traversé des chemins forestiers, des champs, cueilli des fleurs, admiré des maisons anciennes : c'était une marche très agréable.

Le midi nous avons fait une pause conviviale au restaurant Les p'tites pommes - l'occasion de partager avec nos amis britanniques un repas bien normand, au cours duquel les maires de nos deux villes, qui ont participé à la marche, ont pu échanger.

Vous avez envie de refaire la marche ? Pas de problème, vous trouverez ci-dessous les itinéraires pour le trajet du matin et pour la marche de l'après-midi.

Le soir même, nos amis d'Edenbridge ont participé avec nous au quiz annuel (voir article ici).

Le lendemain, après un brunch chez Marie-Line, nos amis ont repris le chemin de l'Angleterre (le ferry a été retardé à cause des conditions météorologiques mais le voyage s'est bien passé).

Le prochain rendez-vous sera en Angleterre le 6 juin 2015, où nous visiterons Arundel Castle. En attendant nous remercions chaleureusement toutes les personnes qui ont aidé à l'organisation de ce week-end pour qu'il se passe au mieux ; ainsi que tous les participants pour leur bonne humeur !

Lien vers les itinéraires :


Trajet du matin (9,76 km, vitesse de marche moyenne 3,46 km/h)


Trajet de l'après-midi (6,49 km, vitesse moyenne 3,49 km/h)

Echange de jeunes joueurs de rugby à Edenbridge, 15 février 2015

Voici les photos du dernier match de rugby où se sont affrontés les jeunes du Rugby Club de Mont-Saint-Aignan (en vert) et du Edenbridge Rugby Club (en jaune).
Ce match s'est tenu à Edenbridge le 15 février au matin, devant une nombreuse assistance, et a permis de conforter les liens d'amitié entre les joueurs des deux clubs.

Toutes les photos sont sur ce site de nos amis anglais : http://www.edenbridgerfc.co.uk/photos/u16-mont-saint-aignan-15th-feb-2015-561898.html

Joint Committee Meeting, 11 octobre 2014

Notre Joint Committee Meeting annuel a eu lieu cette année à Mont-Saint-Aignan. Nous avons fait le point sur les activités passées et mis au point avec nos amis anglais le programme de l'année 2014/2015 :

  • 27-29 mars 2015 : week-end de randonnée (Walking Week-end) en Normandie. Nos amis anglais pourront aussi participer au Quiz international.
  • 22-24 mai ou 5-7 juin 2015 : visite du château et de la ville d'Arundel (voir www.arundelcastle.org)
  • 25 mai 2015 : Pram Race à Edenbridge
  • 25-27 septembre 2015 : visite du Domaine de Villarceaux (voir villarceaux.iledefrance.fr), ou bien Honfleur
  • 19-22 juin ou 27-30 juin ou 11-14 juillet 2015 : Newhaven-Londres à vélo

Nous avons reçu la visite de Keith Rowell (Youth Forum à Edenbridge) avec un groupe de jeunes, et nous leur avons fait visiter Rouen. Nous leur avons montré quelques signes du jumelage à Mont-Saint-Aignan : la rue d'Edenbridge, la plaque commémorative du 30ème anniversaire posée près de l'église Saint-Thomas de Canterbury, avec les moulages des mains des maires des villes amies.
Nous avons discuté de la possibilité d'organiser des rencontres ou des activités avec des jeunes de Mont-Saint-Aignan.

Week-end et visite à Deal et Sandwich du 26 au 28 septembre 2014

Voir l'album photo

Cette année nos amis anglais nous ont préparé une balade en bord de mer, sur la côte Est du Kent.
Nous avons visité dans un premier temps le Mémorial « The Battle of Britain » situé à Capel le Ferne, puis deux des « Cinque Ports », dont Deal et le château de Walmer et enfin Sandwich.

Le Mémorial de la bataille d'Angleterre de Capel le Ferne, est un hommage aux équipages qui ont combattu le long des côtes du Kent, lors de la seconde Guerre Mondiale. Le Battle of Britain Memorial Trust est à l'origine de ce monument, qui fut inauguré par la Reine Mère le 9 juillet 1993. Le monument représente la forme d'une grande hélice posée sur le sol, avec au centre, une statue représentant un pilote assis par terre. Nous pouvons voir les répliques d'un Hawker Hurricane et un Supermarine Spitfire.Sur un mur commémoratif sont gravés les noms d'environ 3 000 pilotes qui participèrent à la bataille.

Nous continuons notre visite vers la petite ville de Deal et son célèbre Château de Walmer. Le château fut construit sous le règne d'Henri VIII, vers les années 1540. A l'origine comme beaucoup d'autres, il servait à défendre les côtes du Kent. Puis il devint la résidence officielle du « gouverneur des Cinque Ports ». Le plus célèbre des gouverneurs fut le Duc de Wellington, qui occupa ce poste pendant 23 ans. Plus près de nous, sa Majesté la Reine Elizabeth II et la Reine Mère, séjournaient régulièrement dans cette magnifique demeure. Les jardins du château, nous invitent à une agréable balade, nous y pique niquons.

Nous voilà maintenant en route vers Sandwich, qui fait partie d'un des « Cinque Ports ». Les maisons anciennes, les portes à la décoration originale et les rues étroites, témoignent du passé historique de cette belle petite ville. Il est impensable de parler de Sandwich sans évoquer la petite histoire sur la naissance du sandwich. L'histoire nous raconte que lors d'une longue partie de cartes, John Montagu 4ème Comte de Sandwich, demanda à un domestique de lui préparer quelque chose à manger ; celui-ci voulant ne pas interrompre la partie de cartes du Comte, lui apporta deux tranches de pain garnies de viande froide, de concombre et de fromage. Le sandwich serait né, réalité ou légende, peu importe, l'histoire est sympa.

Le soir venu, chacun rejoint sa famille d'accueil, pour un chaleureux dîner.
Le dimanche matin, nous inaugurons le panneau offert par la ville de Mont-Saint-Aignan pour les 40 ans de jumelage de nos deux villes. Après les discours officiels, nous nous rendons à la mairie, pour le traditionnel brunch de départ.

Ce weekend fut riche en découvertes culturelles. Nos amis anglais nous ont offert une belle promenade le long de la côte Est du Kent. Merci à eux pour leur amitié, et au plaisir de nous revoir.

Philippe LEVET

Paris-Londres à vélo 1ère partie, du 30 août au 2 septembre 2014

Voir l'album photo

Pour la première partie du trajet Paris-Londres, nos amis ont suivi les pistes cyclables et la Voie Verte entre Paris et Dieppe, traversant le Vexin et le pays de Bray ; la suite du périple aura lieu l'année prochaine.

Il a fallu braver les côtes, le brouillard et aussi un peu de pluie le mardi matin, mais nos participants ne se sont pas découragés et ont toujours conservé leur bonne humeur et l'esprit d'équipe.

Trois arrêts ont eu lieu à la Base de Loisirs de Cergy-Pontoise, Gisors et Mauquenchy, où nos cyclistes ont découvert quelques spécialités locales. Sans oublier bien sûr d'acheter du Neufchâtel (le fromage) à Neufchâtel-en-Bray...

Partout, il y avait de charmants petits villages et de très beaux paysages de campagne.

A l'année prochaine, pour continuer cette fabuleuse avanture sur les routes britanniques.

Le Paris-Dieppe en chiffres :

  • Distance : 224 km
  • Nombre de vélos : 10 dont 1 électrique (modèle de la CREA)
  • Nombre de crevaisons : 3 (sur un seul vélo)
  • Nombre de participants : 6 anglais et 4 français ; 6 femmes et 4 hommes
  • Age le plus élevé : 75 ans

Week-end et visite à Versailles, du 16 au 18 mai 2014

Voir l'album photo

Une journée royale

En ce samedi 17 mai, le temps est magnifique pour une visite au château du Roi Soleil. Nos amis anglais sont ravis à l’idée de passer la journée dans un lieu aussi prestigieux, de notre côté nous ne cachons pas notre joie être ici avec eux.

Nous commençons la visite par le parc, les allées sont splendides, de part et d’autre nous pouvons entendre la musique baroque de Jean-Baptiste Lully et Jean-Philippe Rameau qui donne à notre balade des airs romantiques. Entre autres le Bassin du Miroir nous offre un spectacle des Grandes Eaux Musicales particulièrement agréable. Par petits groupes, nous parcourons les allées du parc, qui est l’œuvre d’André Le Nôtre et qui s’étend sur 850 hectares. Notre promenade se poursuit jusqu’au Grand Trianon. Cet édifice élevé par Jules Hardouin-Mansart en 1687 est une merveille historique. La chambre de l’Impératrice, le salon de la Chapelle, l’antichambre des Seigneurs, le salon de Musique pour ne citer qu’eux sont le témoignage de la qualité du mobilier des différentes époques.

Après un moment de restauration et de repos, nous nous dirigeons vers le Hameau de la Reine. Ce lieu rural est composé d’un moulin, d’un colombier, d’une grange, d’une laiterie et d’une ferme avec des animaux.

Il est temps maintenant d’aller vers le château, le point d’orgue de la sortie.
La visite commence par les salons dédiés aux dieux et aux déesses de l’Antiquité Gréco-romaine, le salon d’Hercule, le salon de l’abondance, le salon de Vénus, le salon de Diane, le salon de Mars, le salon de Mercure, le salon d’Apollon et enfin le salon de la guerre. Quelques pas plus loin, s’ouvre devant nous la splendide Galerie des Glaces, ses dix-sept glaces font face à autant de fenêtres. Dans la Galerie le spectacle est aussi au plafond avec ses lustres et ses peintures, tout comme dans le reste du château. Nous poursuivons la visite la visite vers les appartements de la Reine, la chambre de la Reine, le salon des Nobles, l’antichambre du Grand Couvent et la salle des Gardes. Nous pénétrons enfin dans les appartements de Mesdames (les filles de Louis XV), l’appartement de Mme Victoire et celui de Mme Adélaïde.

Notre groupe est heureux et nos jambes se souviennent des distances parcourues dans le parc, la magie du château de Versailles a opéré. Nous reprenons le car la tête pleine de belles images pour nous rendre à la soirée En route vers le lycée, en faveur de Rouko.

Le départ de nos amis

Le lendemain lors du traditionnel brunch de départ, les discours des uns et des autres nous rappellent cette belle amitié entretenue depuis tant d’années entre les villes d’Edenbridge et de Mont-Saint-Aignan. Au plaisir de nous revoir tous très bientôt.

Philippe LEVET

Voyage de lycéens à Purley du 27 avril au 3 mai 2014

Suite à une visite dans cette ville en aout dernier, j’ai eu l’occasion de rencontrer le couple qui dirige une petite école de langue, l’envie est venue d’emmener un petit groupe d’enfants pendant une semaine des vacances scolaires. Les parents étaient très motivés et le groupe est vite arrivé à 17 juste avec le bouche à oreille ; deux parents sont venus accompagner leurs enfants. Les enfants ont entre 12 et 18 ans, la plupart sont au collège Jean de la Varende et habitent Mont-Saint-Aignan, je donne des cours particuliers à certains d’entre eux. Ce projet n’a aucun rapport avec mon activité au lycée Rey.

Nous avons pris l’Eurostar, puis à Saint-Pancras, mon ami Jan nous attendait avec un car, les enfants étaient hébergés dans des familles. Le matin ils allaient en cours, menés avec une méthode ludique, axée sur les quiz, questionnaires, visites de la ville, d’une ferme, après le déjeuner, nous partions en visite éducative à londres en train avec un prof de l’école. Les jeunes ont pu chanter et danser lors de deux soirées festives dans l’école.

Je constate que les enfants ont bien progressé en anglais, ont envie de repartir, ont gagné en autonomie et confiance en eux.

Purley (au sud de Londres) n’est qu’à 30 mn d’Edenbridge en train.

Les parents ont envie de pérenniser le voyage et d’envoyer d’autres enfants. Nous allons faire un goûter convivial pour regarder les photos et échanger nos impressions, les jeunes ont hâte de se retrouver.

Ce séjour allie les cours, les visites classiques à Londres organisées par l’école (Purley Language College), les musées, le temps libre, la découverte de la vie en famille anglaise.

Le séjour fut une réussite sur le plan humain et linguistique.

Hadda Bensaâdoune

Walking Week-end autour de Ightam, du 21 au 23 mars 2014

L'album photo !

En ce samedi, nous avons rendez-vous à Ightam, il fait frais, nous sommes fins prêts pour la randonnée. Nos amis anglais nous ont concocté une belle balade, pas trop longue en distance à parcourir, mais quelque part chaotique en montée et en descente. Effectivement nous ne serons pas déçus. Heureusement les uns et les autres sommes habitués à marcher, et le terrain parfois accidenté ne nous gêne pas. Les jeunes, se permettent même, des escapades hors sentiers battus. Le long du chemin nous pouvons admirer de belles maisons, les fleurs sont magnifiques et le soleil brille. Nous faisons une petite halte à Saint Peter's Church, l'église est remarquable, les vitraux méritent qu'on s'y attarde. Nous reprenons notre randonnée toujours aussi enthousiastes, de nombreuses maisons sont décorées pour célébrer Pâques. Après l'effort le réconfort, nous arrivons à notre point de départ et nous déjeunons au Crown Point, où un délicieux repas anglais nous est servi. Mais la journée ne s'arrête pas là, nous repartons et de nouveau les arbres et les fleurs jalonnent notre chemin. Plus loin nous traversons un beau champ de lavande. Une deuxième église nous fera marquer une pause, Saint Lawrence Church Seal.

De retour à Ightam, nos amis britanniques nous annoncent que pour les efforts c'est pas fini, en effet le groupe musical Ground House Folk nous attend pour une soirée Barn Dance. L'animateur de cette belle fête nous propose des danses sympathiques et bien rythmées. Des côtés anglais et français tout le monde se lève et participe de bon cœur. Quelque soit son âge chacun de nous se laisse emporter par une musique et des pas de danse dans une ambiance festive.

Le lendemain, après quelques achats au Waitrose - qui a remplacé le supermarché Coop --, nous remercions nos hôtes, les accolades, les bises et « à bientôt » se font et s'entendent ça et là. Ce n'est qu'un « au revoir ». Les mains s'agitent de part et d'autre, les voitures démarrent et roulent en direction du Shuttle.

Ce fut un week-end admirable, sincère et chaleureux, un bon souvenir pour chacun de nous.

Philippe LEVET

Remembrance Day à Edenbridge, le 10 novembre 2013

Après la participation d'un représentant de la Royal British Legion (RBL) aux Commémorations du 8 mai dernier à Mont-Saint-Aignan, une délégation des Anciens Combattants et du Souvenir Français de Mont-Saint Aignan avec leur porte-drapeau respectif a participé, à l'invitation de ses correspondants britanniques, aux cérémonies du Remembrance Day à Edenbridge.

Ce jour-là nos amis honorent les victimes de toutes les guerres. A Edenbridge cet hommage commence par un service religieux en l'église Saint Pierre-Saint Paul. Beaucoup d'émotions au cours de ce service. Le Révérend Stephen Mitchell après quelques mots d'accueil en français, fit en sorte que quelques lectures fussent aussi traduites et lues en notre langue. Enfin et hommage remarqué qui a beaucoup ému nos visiteurs, suite au "God Save The Queen" interprété par toute l'assistance, le choeur de l'Eglise accompagné de nos 5 voix interpréta une vibrante Marseillaise.

La cérémonie continuait ensuite par un défilé : clergé, drapeaux et officiels en tête jusqu'au monument aux morts situé dans l'enceinte du War Hospital. Là, les différentes délégations présentes ont déposé leurs couronnes de poppies tandis que les nôtres déposaient une raquette souvenir. Une nouvelle fois le God Save The Queen était interprété avec l'image symbolique les drapeaux mis à terre. Retour en défilant jusqu'au centre d'Edenbridge, emmenés par l'Edenbridge Town Band.

Le tout s'achevait, comme chez nous, dans le local de la RBL ou quelques boissons étaient offertes. Las le temps passant très vite, ces instants d'amitié et d'échange devaient être écourtés, car il fallait que nos délégations puissent être présentes le lendemain aux cérémonies de Mont-Saint-Aignan.

Jean PECASTAING

Joint Committee Meeting à Edenbridge, le 2 novembre 2013

Cette année notre Joint Committee Meeting s'est tenu à Edenbridge. Cette réunion annuelle permet aux organisateurs anglais et français de définir le programme des activités de l'année à venir.

Avec nos amis britanniques nous avons défini le programme prévisionnel suivant :

  • 21-23 mars 2014 : Walking Week-end à Edenbridge
  • 16-18 mai 2014 : visite des anglais á Mont-Saint-Aignan. Programme à déterminer parmi : château de Versailles, Etretat, Compiègne, Champ de bataille, Eu, Giverny.
  • 26-28 septembre 2014 : vsite à Edenbridge. Programme proposé : Sandwich, Broadstairs et alentours.

D'autres événements auxquels vous pouvez participer :

  • 26 mai 2014 : Edenbridge Pram Race
  • 1er ou 8 novembre 2014 : Edenbridge Bonfire Parade


Réunion de travail

Edenbridge Bonfire Parade, le 2 novembre 2013

Voir le site officiel : http://www.edenbridgebonfire.co.uk/

Comme tous les ans, Edenbridge a célébré la nuit de Guy Fawkes ou Bonfire Night. Ceci commémore l'échec du complot d’un groupe de catholiques sous la direction de Guy Fawkes visant à faire exploser, le 5 novembre 1605, lors de la présence du roi protestant Jacques Ier, le Parlement de Westminster, avec trente-six barils de poudre.

Pour la fête, on organise des feux d'artifices, et une effigie représentant le membre le plus célèbre de la conspiration, Guy Fawkes, est érigée au-dessus des bûchers. A Edenbridge il y a également une grande parade constituée de chars construits par les écoles, les administrations et les associations.

Le jumelage avait son propre char et nous avons dignement représenté le jumelage anglo-français lors du défilé.

Célébration du 40ème anniversaire du jumelage avec Edenbridge, du 11 au 13 octobre 2013

Nous avons fêté à Mont-Saint-Aignan nos 40 ans d'amitié avec Edenbridge (ainsi que 10 ans de jumelage avec Brzeg Dolny). Tous les détails ici.

Camp des Pionniers et Caravelles du 26 juillet au 14 août 2013 : Jam Kent-Edenbridge

Voir l'article.

Après le Jam Kent, qui s’est terminé vendredi 2 août, la Caravane des Pionniers et des Caravelles de Mont-Saint-Aignan s’est installée pour poursuivre son camp, à Edenbridge.
Le jeudi 8 août, les Pionniers et des Caravelles a passé l'après-midi avec les scouts d’Edenbridge.
Le vendredi 9 août a été organisée une journée à Londres pour toute la Caravane.
Enfin, la Caravane a terminé son camp un peu plus au sud d’Edenbridge, en forêt, dans un lieu qui sert à accueillir les camps des scouts anglais.


photo prise devant Hever Castle du groupe avec quelques scouts d'Edenbridge

Week-end à Edenbridge du 24 au 26 mai 2013
Célébration du 40ème anniversaire du jumelage entre Edenbridge et Mont-Saint-Aignan

L'album photo !

Album photo du Rugby Club de Mont-Saint-Aignan

Cette rencontre à Edenbridge a été marquée par les festivités du 40ème anniversaire du jumelage entre Edenbridge et Mont-Saint-Aignan. A cette occasion nous avons mesuré le chemin parcouru et offert des cadeaux : le tableau de la Bouquetière du village, peint par Mr Romaric François, ainsi qu'un panneau de signalisation indiquant la direction et la distance pour aller à Mont-Saint-Aignan, qui sera installé plus tard près de la mairie d'Edenbridge.

Nous avons eu le plaisir d'écouter l'Edenbridge Town Band, qui a joué de nombreux morceaux incluant la Marseillaise, et aussi Charles Maletras et Bruno Dimeri, qui nous ont charmé les oreilles avec du jazz, des morceaux d'accordéon...

Certaines personnes ont pu ensuite visiter Edenbridge, en commençant par l'Eden Valley Museum, qui raconte l'histoire de la ville.

Après le repas tous ensemble au restaurant du golf, nous sommes tous allés visiter Hever Castle et ses jardins. Ce château du XIIIème siècle est célèbre pour être devenu celui du roi Henri VIII, connu pour avoir épousé 6 femmes dont Anne Boleyn, et pour avoir fait trancher un certain nombre de têtes, dont celle d'Anne Boleyn justement. La restauration du château date du XXème siècle et est dûe à William Waldorf Astor, qui investit son temps et son argent pour le restaurer, créer les jardins et le lac. Les jardins magnifiques qui entourent le château sont un lieu de promenade et de détente enchanteur.

La soirée fut consacrée à la musique et aux danses traditionnelles irlandaises - les Barn Dances - avec le groupe Round House Folk. Avant chaque danse, l'animateur montre les pas de danse, ce qui n'empêche pas les danseurs de se tromper ! Ce fut une belle soirée pleine de rires, de joie et d'énergie.

Le dimanche matin, nous sommes allés voir des photos anciennes d'Edenbridge prises (entre autres) par le photographe John Topham à la Topfoto Gallery ( http://www.topfotogallery.com/ ).

Ensuite, il était temps de venir encourager nos jeunes rugbymen venus de Mont-Saint-Aignan (vert et noir) pour disputer un match amical avec les jeunes rugbymen d'Edenbridge (jaune et noir). Il est à noter ici que lors des deux matchs - celui des plus jeunes et celui des plus grands - les équipes se sont montrées combatives et ont fait preuve d'un grand fairplay. Nous espérons que cette expérience se renouvellera à Mont-Saint-Aignan l'année prochaine, et sera le début d'une longue série de rencontres.

Après le brunch et les photos de groupe, le car est reparti avec les français... sauf quatre personnes qui sont restées pour participer à la Pram Race.

Nous remercions bien sûr nos amis anglais pour leur accueil, ainsi que tous les musiciens.

Nous remercions aussi Stuart Mc Gregor pour ses photos.

Pram Race à Edenbridge le 27 mai 2013

Ce lundi 27 mai était férié chez nos amis anglais. A Edenbridge, c'était aussi un jour de fête : le Fun Day, avec de nombreuses attractions et activités. Une équipe du jumelage est restée pour représenter nos couleurs à la Pram Race d'Edenbridge.

Ici nous nous arrêtons pour expliquer en quoi consiste la Pram Race.
Il s'agit d'une manifestation ludique et folklorique inconnue ici en France, Mont-Saint-Aignan excepté. PRAM est une abréviation du mot anglais « perambulator » qui signifie landau en français. Un passager prend place à l’intérieur du landau, tandis que d’autres le poussent ou le tirent. Le trajet traverse la ville d'Edenbdridge, avec des arrêts dans chacun des pubs qui jalonnent le parcours. Devant chaque pub, chaque participant doit boire une pinte de bière ou de soda, sous les applaudissements de la foule.

Cette année, le thème était Alice au pays des merveilles.

Notre participation à la course aurait pu être compromise, car notre pram est tombé durant le transport et a été sérieusement endommagé. Du coup, nous avons passé la matinée à le reconstruire : réparer les décorations, tailler de nouvelles planches de bois, fixer la structure à l'aide de nouvelles vis... Finalement nous étions prêts in extremis pour participer à la course. Quelle aventure !
Nous n'avons pas gagné la course ; par contre, nous avons gagné le prix du meilleur déguisement !

Réparation du Pram
La Pram Race

Cérémonie de l'Armistice, le 8 mai 2013

A l’occasion des cérémonies du 8 mai 2013 ainsi que du 40ème anniversaire du jumelage entre Mont-Saint-Aignan et Edenbridge en Grande-Bretagne, un représentant des anciens combattants britanniques John Froud, Chairman de la Royal British Legion ainsi que sa fille Shirley, porte-drapeau, furent officiellement invités.

John Froud prononça un discours, dont une traduction fut assurée par Jean Pécastaing, dans lequel il évoqua la création de la Royal British Legion, et l’histoire de la tradition de porter un coquelicot (poppy) en mémoire des soldats tombés au champ d’honneur.
Mr Froud déposa donc une couronne de "Poppies" au pied du monument aux morts.

Ayant été informé de l’existence de plus de 11 000 tombes de soldats du Commonwealth, morts pendant les deux guerres, dans le cimetière Saint-Sever à Grand-Quevilly, John Froud a souhaité aller s’y recueillir et déposa une croix faite de Poppies sur la stèle commémorative.

Line DOCKERTY

Walking Week-end dans la campagne normande, du 22 au 24 mars 2013

Lien vers les itinéraires :

Nous sommes 25 avec nos amis anglais, la randonnée d'aujourd'hui nous conduit autour de deux lacs : dans un premier temps au lac du Mesnil, puis au lac des deux Amants. Le lac du Mesnil est une réserve ornithologique. Le départ donné, nous empruntons les sentiers du Val-de-Rueil, nous longeons l'Eure, peu à peu le groupe des marcheurs s'étend, les uns et les autres discutent, nous avançons d'un pas tranquille. Un peu plus tard, nous arrivons au bord du lac du Mesnil qui abrite une réserve ornithologique La Grande Noé, nous entendons le cri des oiseaux et faisons une halte dans les points d'observation, l'occasion pour tous de sortir ses jumelles ou de photographier les oiseaux ; notamment quand un cormoran prend son envol au dessus de l'eau. Les reflets d'un soleil voilé sur le lac, sont magnifiques. Nous quittons notre chemin le long du lac pour emprunter une route menant à un cimetière comprenant deux sépultures de soldats du Commonwealth.

Nous rejoignons la Seine, avec à notre droite de jolies maisons entourées de jardins. Nous pouvons remarquer les niveaux atteints par les crues de 1876, 1910 et 1945. En amont nous apercevons des falaises de calcaire et des péniches qui avancent paisiblement. Nous arrivons à l'Auberge du Halage ; après l'effort un bon moment de détente et de convivialité nous attend.

Arrêtons-nous un instant sur la Colline des Deux Amants et sa légende.
Au cours d’une chasse, le jeune écuyer Edmont, sauve la belle Caliste, fille de son maître le Baron Rulphe Seigneur de Pont-Saint-Pierre de l’attaque d’un sanglier surgissant d’un taillis de fougères.
De ce jour naît entre eux un doux sentiment.
Edmont ose demander la main de celle qu'il aime.
Le Seigneur y consent, à une condition : « Vois la hauteur de ce mont escarpé » répond le maître. « Gravis-la en portant ta bien-aimée. »
Edmond triomphe de l’épreuve. Mais arrivé au sommet, il succombe à l’effort.
A cette vue, la jeune fille frappée au coeur de son amour ne lui survit pas ; elle succombe à son tour.
Son père en repentir, fit élever sur ce mont le Prieuré appelé depuis « le Prieuré des deux Amants. »

Nous partons en direction du barrage et des écluses. Nous empruntons une passerelle qui surplombe la centrale hydroélectrique, un peu plus long nous sommes sur le barrage qui régule le débit d'eau, le spectacle de la force de l'eau et le bruit sont impressionnants. Au bout de la passerelle, nous avons la chance de voir deux péniches quitter leur sas au moment où l'écluse s'ouvre, et les manoeuvres des bateliers. Notre groupe retrouve la terre ferme et rejoint le lac de Poses, avec ses cygnes et ses canards.

La fatigue se lit sur nos visages, mais la joie de cette journée et de nos efforts (18 kilomètres !!!) la font bien vite oublier.

Le soir, nos amis anglais ont participé au Quiz International (voir l'article).

Philippe LEVET