Weborama mesure d'audience, statistiques, ROI, régie, publicité
Classement des meilleurs sites et positionnement Mont-Saint-Aignan International
 
Loading

Derniers articles parus : Vente d'objets d'art burkinabè | Réunion des comités de jumelage et associations de Seine-Maritime pour le Burkina Faso | Journée de sensibilisation pour le Burkina Faso | Assemblée générale | Joint Committee Meeting | Week-end et visite à Deal et Sandwich | L'album photo ! | Village des associations | Paris-Londres à vélo 1ère partie | L'album photo ! | Mission à Rouko du 22 juillet au 6 août 2014 | L'album photo ! | Mission à Rouko du 19 janvier au 22 février 2014 | L'album photo ! | Nouvelle recette : Riz gras aux légumes de Clément | Fête de la Saint-Jean | Visite des collégiens à Brzeg Bolny | Week-end et visite à Versailles | L'album photo ! | Soirée de lancement du projet En route vers le lycée |

Jumelage entre Mont-Saint-Aignan et Rouko

Actualités de la Commission burkinabé

Actualité en cours et à venir

En collaboration avec d'autres associations, telles Anyco Nord et Livres sans frontières, Mont-Saint-Aignan International collecte des livres pour les écoles de Rouko, et finance des animations musicales.

Mont-Saint-Aignan International organise régulièrement dans les centres commerciaux de la région, des ventes de bouteilles d'eau et d'objets d'art africain, dans le but de réunir de l'argent pour financer les projets à Rouko.

Par ailleurs, nous voyons déjà l'aboutissement de plusieurs projets :

  • La construction de la clôture autour du centre sanitaire, est terminée.
  • La construction de la maison des associations / Bibliothèque, est terminée.
  • Une correspondance a démarré entre des écoliers de Mont-Saint-Aignan (Saint Exupéry - CP) et de Rouko (Village de Lounkoubguin - CP 1). Cette correspondance est basée sur des échanges de dessins.
  • Système de bourses d'études pour des élèves entrant au lycée : il est opérationnel pour la rentrée 2014. Si vous êtes intéressé pour financer les études d'un lycéen en Seconde, Première et terminale, téléchargez le bulletin de soutien

Projets futurs :

  • Montage d’un dossier sur le recyclage de plastiques en mutualisation avec Canteleu, Tora et Forges.
  • Aide à Koro pour la garderie des enfants

Participez à notre action !
  • devenez membre de Mont-Saint-Aignan International : 20€/an individuel, 24€/an famille
  • faites un don du montant de votre choix.
Chèque à libeller à l'ordre de MSAI - Burkina Faso et à retourner à :
Lilianne COLASSE, 55 bis avenue du Mont aux Malades, 76130 MONT-SAINT-AIGNAN

Comment participer avec nous ?

Vous l’avez compris, nos actions se conçoivent et se construisent à partir de nos séjours à Rouko.

La maison associative que nous avons construite est opérationnelle, tant au travers du bon fonctionnement de la bibliothèque ouverte depuis novembre 2013, qu’au travers de l’hébergement (8 couchages organisés en 2 chambres de 2 couchages, et une chambre dortoir de 4 couchages).

Nous souhaitons organiser des séjours, au moins à raison de 3 fois. Chaque fois, nous avons encore la possibilité d’emmener, d’accompagner, d’une certaine façon d’initier à la découverte des us et coutumes de l’Afrique, au maximum 4 personnes.

Si vous êtes intéressés, nous accepterons bien volontiers de partager ce séjour avec vous.
La prochaine mission sera vers mi-janvier 2015. Vous pouvez contacter :
Patrice MAILLOT
Téléphone06 38 51 94 52
Mail patrice.maillot2@orange.fr

Que faire sur place, à Rouko ?

  • rencontrer les villageois
  • vivre les marchés locaux
  • participer aux activités de tenue de la bibliothèque
  • contribuer si vous en avez envie à des moments d’animation avec des enfants et/ou des jeunes
  • vivre au rythme de l’Afrique...
  • s’investir dans des projets qui pourraient vous mobiliser et apporter un "plus" aux villageois.

Quel coût ?
Financièrement un tel voyage et séjour, coûte (billet d’avion, hébergement à Ouagadougou, voiture, etc.) 900€ à 1200€ par personne.
Notre association, délivre une attestation équivalente a cette dépense, abandon de frais de mission assimilé à un don, entrainant une réduction d’impôts égale à 66% des sommes dépensées (hors dépenses personnelles), réduction retenue dans la limite annuelle de 20% du revenu imposable.

Si vous êtes intéressés, vous serez les bienvenus !
N’hésitez pas à contacter l’un des membres dont les coordonnées sont ci-dessus.
A votre écoute, et dans l’attente de vous compter parmi nous. Bien amicalement à vous.

Liliane COLASSE

Derniers événements

Vente d'objets d'arts burkinabè, 6-7 décembre 2014

Samedi 6 décembre, nous avons organisé une vente d'objets d'arts, au centre commercial des Coquets et à la Maison des associations ; et le dimanche 7 décembre à Bouville. Cette journée était aussi l'opportunité d'une séance de communication, avec les habitants de la ville de Mont-Saint-Aignan, sur notre jumelage humanitaire au Burkina Faso. Nous avons invité nos interlocuteurs le temps d'une conversation, à la découverte de nos actions au sein de la commune rurale de Rouko.

Nous sommes régulièrement présents, que ce soit au centre commercial de Carrefour ou à celui de l'AS des Coquets, et une sympathique remarque des personnes qui nous reconnaissent, rend la journée très agréable.

Philippe LEVET

Réunion des comités de jumelage et associations de Seine-Maritime pour le Burkina Faso, 22 novembre 2014

En tant qu'association de jumelage avec notre ville-soeur Rouko au Burkina Faso, nous étions invités à cette réunion organisée par Alliance Burkina Bray (voir leur site http://burkinabray.canalblog.com/) à Forges-les-Eaux.
Mme Fleur Ferry, responsable de la Mission coopération internationale au Conseil Général de Seine-Maritime, était présente.

Ce fut l'occasion de confronter nos expériences dans les différentes associations, comme par exemple un projet de sensibilisation aux risques de l'orpaillage à Sabcé.

Nous avons aussi évoqué plusieurs problématiques :

  • la situation administrative actuelle au Burkina Faso, compte tenu des événements politiques récents (dissolution des mairies ?)
  • la nomination d'un futur président de la Communauté de Communes du Bam
  • différents projets mutualisés regroupant plusieurs associations, concernant l'électrification des écoles, l'achat de matériel d'équipement pour les écoles, le recyclage du plastique, et la mise en place d'ambulances à Kongoussi et Tikaré.

Nous serons heureux de vous informer de la participation de Mont-Saint-Aignan International à ces différents projets.

Nous remercions l'association Alliance Bukina Bray et la municipalité de Forges-les-Eaux pour son accueil chaleureux.

Journée de sensibilisation pour le Burkina Faso, 15 novembre 2014

En cette journée, nous étions réunis dans la galerie marchande du centre commercial Carrefour de Mont-Saint-Aignan pour sensibiliser les habitants à notre action au Burkina Faso.
Nous avons donné des explications en montrant des photos, des documents et un diaporama.
Nous avons aussi vendu quelques objets africains au profit de Rouko, notre ville-soeur jumelle au Burkina Faso.

Mission à Rouko du 22 juillet au 6 août 2014

Voir l'album photo

Avec Liliane, Patrice, Philippe et Christine

Installation dans la Maison des Associations de Rouko

L'électricité par panneau solaire, ainsi que l'eau sont désormais disponibles dans la Maison des Associations de Rouko. Nous avons pu donc enfin vivre à Rouko, au plus près des habitants !

Nous avons constaté que la bibliothèque fonctionne bien et a reçu de nouveaux livres, que nous avons aidé à ranger (en ajoutant de nouvelles étagères) et à classer. Maintenant certains rayons sont pleins. Les demandes portent désormais sur les livres scolaires et les livres africains.

La fête de fin de Ramadan

Nous avons été invités à la prière de fin de Ramadan, au côté du Chef Coutumier de Rouko. Tous les habitants des villages de Rouko, bien habillés, convergent vers un même lieu pour partager cette prière dirigée par Mr l'Imam de Rouko, dans un silence respectueux. Ensuite commence le jour de fête. Les gens souhaitent "Bonne année", une camionnette d'une radio locale diffuse de la musique !

Le projet En route vers le lycée

Une classe de seconde ouvre à Rouko à la rentrée d'octobre 2014. Mont-Saint-Aignan International parraine -- grâce à vos dons -- 8 lycéens de Seconde, venant de famille défavorisées, mais aux résultats scolaires prometteurs. S'ils continuent leurs études avec succès, nous continuerons de les suivre en Première puis en Terminale, jusqu'au Baccalauréat. Il s'agit de 4 filles et 4 garçons habitant les différents villages de Rouko. Si tout se passe bien, nous pourrons prendre en charge l'an prochain 8 autres élèves de seconde. La participation de Mont-Saint-Aignan International comprend les frais de scolarité, la cantine, ainsi que l'uniforme du lycée. En outre, chaque lycéen a reçu un cadeau composé de quelques fournitures scolaires.

Les enfants et Bissongo (accueil pré-scolaire des enfants)

Nous avons distribué des balles de tennis à de nombreux enfants. Au centre Bissongo nous avons organisé deux séances d'activités, avec des coloriages et des dessins. De vrais petits artistes se sont révélés, avec des goûts très sûrs à propos des couleurs. Et pour finir, un match de football avec un ballon en mousse. Succès garanti !

Le départ en car

A très bientôt !

Soirée de lancement du projet En route vers le lycée, 17 mai 2014

Voir l'album photo

Quelle belle idée que de convier nos amis d'Edenbridge (cf article ici) à une soirée burkinabé. L’occasion de présenter à nos amis d’Outre Manche un jumelage qu’ils ne connaissaient pas. Rien ne manque, des musiciens dont deux originaires du Burkina et une délicieuse cuisine locale, l’ambiance est festive, certains s’essaient même à la danse africaine, nous avons repéré quelques talents. Cette soirée est aussi un moment bien choisi pour présenter les différentes actions menées par le comité de jumelage, et elles nombreuses, notamment l’installation d’une clôture autour du Centre Médical de Rouko, la construction d’une Maison pour tous qui abrite la bibliothèque, les actions à venir avec la scolarisation des lycéens et la pose de panneaux solaires.

L'objectif de cette soirée était de présenter notre projet de parrainage des lycéens de Rouko. Il s'agit de financer la scolarité des élèves issus des familles les plus modestes pendant leurs études au lycée - de la seconde à la terminale. Saluons au passage le soutien du Crédit Agricole Normandie-Seine et du Conseil Général de Seine-Maritime.

Si vous êtes intéressé : bulletin de soutien

Philippe LEVET

De la lecture pour les habitants de Rouko

Des nouvelles...

Les 63 cartons réceptionnés en excellent état, (un grand Merci à Livres Sans Frontières, notre principal partenaire sur l’opération et aux donateurs individuels), nous ont permis après déballage, classement, inventaire, de créer une bibliothèque digne d’intérêt.
Près de 1500 ouvrages (dont 1300 livres) constituent un fonds bibliothécaire que nous avons organisé en 12 catégories :

  • Petite enfance / Enfance / Jeunesse, Adolescence
  • Littérature, Romans / Policiers, Voyages / Médecine
  • Théâtre / Afrique / Arts, Peinture, Dessins
  • Bandes dessinées / Encyclopédies, Dictionnaires, Grands Livres
  • Livres scolaires, Toutes matières, Tous niveaux et notamment des livres pédagogiques.
Trois catégories méritent d’être complétées et des dons ciblés sont volontiers acceptés (la Petite Enfance, l’Afrique et littérature africaine, la BD).

Tenue de la bibliothèque

Trois habitants volontaires assurent les permanences de cette bibliothèque ouverte à tous 2,5 jours / semaine.
Les enseignants sont intéressés pour l’emprunt de livres soit pour préparer leurs cours, soit pour conduire un travail sur un livre en classe. Des visites collectives d’élèves, visant à vulgariser la lecture sont d’ailleurs envisagées. Le livre, en dehors du cadre scolaire, est une nouveauté totale pour la presque totalité de la population de Rouko ; d’ailleurs l’inauguration de la bibliothèque a aussi été l’occasion d’offrir quelques dictionnaires (à la Mairie, au centre Bissengo, ...).
Pendant les travaux d’aménagement, nous avons eu de nombreuses visites de jeunes, de collégiens, d’enseignants, d’élus, de parents, curieux de cette bibliothèque et de ses conditions d’accès.
La 1ère permanence a été tenue le jeudi 12 décembre dernier, et nous avons déjà l’écho de plusieurs abonnements annuels et de quelques emprunts.

La gestion

La bibliothèque communale de Rouko, mise en place par Mont Saint Aignan International, est administrée par un Comité de Gestion composé de représentants locaux.
Ces représentants sont désignés pour un an, renouvelable avant chaque début d’année.
Le Comité de Gestion est présidé par un représentant élu en son sein (sauf exception) de la Mairie ou du Comité de Jumelage). Si des réunions interviennent, lors du séjour d’une délégation de MSAI, un représentant de celle-ci est membre de droit du Comité de Gestion : il pourra même solliciter la tenue d’une réunion, si besoin.

L'activité du Comité de Gestion est la suivante :

  • Proposer et conduire, si besoin toute action pour animer, développer la bibliothèque.
  • Suivre l’activité d’ensemble, la coordonner et l’orienter.
  • Suivre la comptabilité et rendre compte dans le cadre du Jumelage.
  • Etablir un compte rendu des réunions, à conserver dans un classeur à cet effet.

Un GRAND MERCI à tous ceux qui ont aidé à la mise en fonctionnement de la bibliothèque : Donateurs, Mairie de Mont-Saint-Aignan, Conseil Général.

Mission à Rouko du 19 janvier au 22 février 2014

Voir l'album photo

Avec Patrice, Anne-Marie, Philippe et Françoise

Des nouvelles de Maison des Associations de Rouko

Mont-Saint-Aignan International a fait construire un bâtiment en "voûtes nubiennes" pour héberger à Rouko même, les volontaires venus aider notre ville soeur. En outre, une partie du bâtiment est réservée à la bibliothèque et à une salle d'activités, à l'usage des habitants de Rouko.
Des finitions sont nécessaires dans la maison, mais les meubles sont installés. Le réservoir d'eau (tank) est posé, mais l'acheminement de l'électricité pose problème. Nous envisageons une installation d'une alimentation par panneaux solaires. Il est probable que la maison sera vraiment habitable pour la prochaine délégation. En attendant nous y prenons des repas et quelques siestes.

La bibliothèque fonctionne bien !

Trois bibliothécaires assurent les permanences, pour le plus grand plaisir des abonnés et des lecteurs occasionnels qui peuvent consulter gratuitement les ouvrages sur place.
Des dictionnaires et quelques livres africains ou été ajoutés au stock.

Visite des villages de Rouko et des différentes écoles

Citons les lieux suivants 

  • Centre Bissongo (accueil préscolaire) où nous avons rencontré Geraldine, volontaire américaine du Corps de la Paix
  • Ecole de Kounkoubguin
  • Ecole de Silmidougou
  • Ecole de Raka
  • Ecole de Rouko-Fulbé
  • Collège-lycée de Rouko
  • Rilgo
  • Pittenga
  • Ecole B
  • Ecole 1 de Suma


Centre Bissongo

Ecole de Kounkoubguin

Ecole de Raka

Collège-lycée de Rouko

Ecole B

A propos du CSPS (centre de santé de Rouko)

Mont-Saint-Aignan International a offert au CSPS un tensiomètre. Le CSPS a fait part de ses besoins concernant un incinérateur.

Et du tourisme...

L'équipe est repartie sur les routes pour découvrir d'autres régions plus touristiques du Burkina Faso 

  • Boromo
  • Bobo Dioulasso
  • Sya
  • Banfora et les hippopotames du lac de Tangréla
  • Les pics de Sindou et la piste de Négénini
  • Dômes de Fabédougou
  • Cascades de Banfora
  • Gaoua et son musée
  • Kampti


Sya

Sya

Banfora

Hippopotames du lac de Tangréla

Pics de Sindou

Cascades de Banfora

Gaoua

Kampti

Mission à Rouko du 29 novembre au 10 décembre 2013

C’est l’hiver au Burkina Faso, mais cela n’empêche pas des températures supérieures à 35° en journée, certes réduites à 17/20° la nuit... où il fait plus « frais » ; en brousse, l’harmattan soulève une poussière de lattérite rouge.

Nos objectifs majeurs étaient autour de 2 axes :

  • la réception presque finale des travaux de construction en voûtes nubiennes de la Maison des Associations, et l’aménagement de ses différentes composantes (logement, bibliothèque, salle de réunion)
  • la réception des livres partis de Normandie en juillet dernier, et en attente à Ouagadougou, chez nos amis de SOS Sahel, et leur transfert à Rouko pour y créer (et donc installer et mettre en service) une bibliothèque.

La Maison des Associations

Concernant les travaux... nous tenons le bon bout... avec deux points restant à finaliser : la distribution d’eau dans le logement, et le raccordement électrique (l’électricité n’arrive à Rouko que depuis un an, et le raccordement au réseau demande un certain temps...).
Ces deux points devant se solutionner dans les prochaines semaines, la structure sera alors complètement opérationnelle.
D’ores et déjà, les locaux collectifs (bibliothèque, salle de réunion / lecture / alphabétisation) sont equipés et opérationnels.
La partie habitation est aussi équipée ! il ne reste donc que les raccordements indiqués plus haut à finaliser.
Rappelons que cette partie habitation est destinée à recevoir nos délégations à Rouko (actuellement nous séjournons à Tikaré à une dizaine de Km) ; la résidence sur place donnera une autre résonnance à nos actions, un maillage humain et une intégration encore plus dense.
Mais cette partie habitation est aussi destinée à recevoir d’autres séjournants (vous-même si vous le souhaitez), des étudiants qui dans le cadre de leur parcours d’études doivent réaliser un stage « terrain », qu’il s’agisse du domaine éducatif, de la santé, de l’agriculture, etc.
Deux chambres et un dortoir permettront l’accueil simultané de 8 personnes (photos 3656, 3659 et 3669), avec un espace de vie intéressant.

Les besoins de Rouko et de sa population, permettent tout type de stage et d’investissement. Nous sommes à l’écoute et disposition de tous pour faciliter de tels projets de stage ou de séjour.

La Bibliothèque Communale De Rouko

La culture (l’éducation) primordiale nous apparaissant avec d’autres éléments (l’eau, l’hygiène et donc la santé, mais aussi la condition féminine) importants pour le développement, nous avions décidé en accord avec nos correspondants burkinabé, de mettre au service de la population une Bibliothèque Communale.
Les 63 cartons réceptionnés en excellent état (un grand merci à Livres Sans Frontières, notre principal partenaire sur l’opération et aux donateurs individuels), nous ont permis après déballage, classement, inventaire, de créer une bibliothèque digne d’intérêt.

Près de 1500 ouvrages (dont 1300 livres) constituent un fonds bibliothécaire que nous avons organisé en 12 catégories :

  • Petite enfance / enfance / jeunesse, adolescence
  • Littérature, romans / policiers, voyages / médecine
  • Théâtre / Afrique / arts, peinture, dessins
  • Bandes dessinées / encyclopédies, dictionnaires, grands livres
  • Livres scolaires, toutes matières, tous niveaux, et notamment des livres pédagogiques

3 catégories méritent d’être complétées et des dons ciblés sont volontiers acceptés (la petite enfance, l’Afrique et littérature africaine, BD).

Un comité de gestion composé de représentants de la Mairie, du Comité de Jumelage, de l’Inspection du primaire, du collège et de la condition féminine, doit faire vivre et animer le développement de cette bibliothèque.

Trois habitants, volontaires, vont assurer les permanences de cette bibliothèque ouverte à tous 2,5 jours /semaine.
Les enseignants sont intéressés pour l’emprunt de livres soit pour préparer leurs cours, soit pour conduire un travail sur un livre en classe. Des visites collectives d’élèves, visant à vulgariser la lecture sont d’ailleurs envisagées. Le livre, en dehors du cadre scolaire, est une nouveauté totale pour la presque totalité de la populationÿ de Rouko ; d’ailleurs l’inauguration de la bibliothèque a aussi été l’occasion d’offrir quelques dictionnaires (à la Mairie, au centre Bissengo...)
Pendant les travaux d’aménagement, nous avons eu de nombreuses visites de jeunes, de collégiens, d’enseignants, d’élus, de parents, curieux de cette bibliothèque et de ses conditions d’accès.
La première permanence a été tenue le jeudi 12 décembre dernier, et nous avons déjà l’écho (avec un abonnement annuel, et de quelques emprunts).
Une nouvelle étape,porteuse de promesses et de projets, dans la coopération décentralisée en Rouko et Mont-Saint-Aignan !

Anne et Rémy LANGLOIS

Ventes d'artisanat burkinabé, les 7 et 8 décembre 2013

Les 7 et 8 décembre derniers, nous avons organisé une vente solidaire d'artisanat burkinabé au profit de Rouko.

Le samedi nous avions deux points de vente, l'un au centre commercial des Coquets et l'autre à la maison des associations. Le dimanche la vente à eu lieu au marché de Noël de Bouville.

Les passants ont trouvé sur nos étals de petits cadeaux originaux à offrir à leurs proches à Noël : boîtes en cuir décorées, tissus, paniers, sacs, bijoux, statuettes, porte-clés, petits ustensiles de cuisine.. il y avait pour tous les goûts et pour tous les budgets.

Les acheteurs ont contribué á aider notre ville soeur burkinabé, en plus de faire plaisir à leur famille.

Un grand merci à tous ceux qui ont donné de leur temps pour ces ventes et à ceux qui sont venus visiter... nous nous reverrons en mai pour une journée de l'eau.

Semaine de la solidarité internationale, du 16 au 24 novembre 2013 : le colloque mossi

Notre Commission, en partenariat avec 6 autres associations de jumelage avec le Burkina Faso, ont organisé des manifestations pendant la Semaine de la Solidarité Internationale sur le thème "entre traditions et modernité, quels enjeux pour le XXIe siècle" avec un éclairage sur la culture mossi.

Le point d'orgue de ces échanges était un colloque sur la culture mossi, qui s'est tenu à Canteleu le 23 novembre 2013.

Nous avons d'abord regardé les photos affichées par les différentes associations. Des visages, des paysages, des habitations si caractéristiques de cette région du monde. Cette rencontre était aussi l'occasion d'échanger avec d'autres personnes impliquées dans un jumelage au Burkina Faso.

Le colloque était animé par Moïse Gomis, journaliste.

Alfred Sawadogo, sociologue, nous a parlé du pouvoir coutumier, qui cohabite avec avec l'administration moderne. Son représentant principal est le Moro Naba, descendant du fondateur du royaume mossi, venu du Ghana. Cette chefferie coutumière est très structurée et respectée, avec 11 ministres, dont un Imam.

La religion musulmane est majoritaire (60%), et cohabite avec la religion catholique (30%) ce qui n'empêche pas de conserver des pratiques animistes.

Mme Bakyono, attachée culturelle à l'ambassade du Burkina Faso, nous a parlé de la place de la femme dans la société burkinabé. Celle-ci est maintenue dans une forme de dépendance vis-à-vis de sa famille, d'autant que peu de femmes sont allées à l'école ; ceci dit, sa place dans l'économie du pays est essentielle et elle investit ses revenus principalement dans l'éducation des enfants et le fonctionnement du ménage. Mais, comme a précisé Bernard Zongo, écrivain et professeur de lettres, les mères ont une autorié extraordinaire en ce qui concerne l'éducation des enfants.

Il existe différentes langues pratiquées au Burkina Faso. Le français est la langue officelle. Les autres langues sont considérées comme des dialectes et ne sont pas enseignées, ce que regrette Mr Zongo.

Mme Fleur Ferry, chargée de mission Coopération décentralisée au Conseil général de Seine-Maritime, a parlé du rôle de la coopération décentralisée comme outil de développement du territoire dans la province du BAM. Ce qui nous amène à parler du developpement économique dans cette région, avec les interventions de Mr Amadou Villier, chef d'entreprise et fondateur de l'association Henriette qui lutte contre le cancer du sein au Sénégal, et Mr Dominique Mahieu, président de l'association Made in Africa-Normandie, impliqué dans des relations économiques avec des pays d'Afrique. Faute de système d'assurance sociale organisé, le système social repose d'abord sur la famille, et cette aide prime souvent sur l'investissement économique. D'autre part, le soutien économique économique de la diaspora est très important, et pas toujours facile à assumer pour les africains installés en France.

La discussion s'est terminée autour d'un repas africain.
Cette rencontre renforce notre engagement pour aider Rouko.

Journée de l'eau, le 10 mai 2014

Encore une fois, votre engagement à nos côtés a permis, cette année, de mener à bien notre opération « l’eau c’est la vie » samedi 10 mai 2014, à Carrefour au Parc de la Vatine.

Malgré un temps défavorable, mais grâce à votre aide, nous avons pu récolter les fonds indispensables à la poursuite de nos actions dans la commune jumelée de Rouko.

A vous tous, et au nom de la commission Afrique, je vous adresse mes très sincères remerciements.

Cette chaîne de solidarité à laquelle vous avez participé nous sera d’une grande aide envers nos amis Burkinabè, qui ont tant besoin de nous.

Je vous renouvelle tous mes remerciements,
Cordialement.

Liliane COLASSE

(MDLR : signalons également la présence de quelques étudiants Burkinabè, et d'Alfred Sawadogo et son épouse.)